Lettre à la Ministre Maltais contre ses coupures.

Publié: 23 avril 2013 dans Articles d'enRAJÉs

Chère Madame Maltais,

Nous, le Rassemblement de la Jeunesse citoyenne, prenons la parole aujourd’hui parce qu’avec vos coupures à l’aide sociale, vous vous mettez directement en travers de notre route vers un Québec plus juste et égalitaire.

Nous avons rencontré votre attachée politique Lucie Godbout, vendredi le 11 janvier dernier, et lui avons fait part de nos revendications concernant l’accès à un revenu, à l’éducation, à la formation et à l’emploi pour les jeunes.  Elle nous a affirmé que la priorité de votre gouvernement était « d’aider financièrement les personnes à l’aide sociale par un soutien financier direct ».

À l’heure actuelle, vous allez plutôt dans le sens contraire. Avec les mesures que vous annoncez, il nous semble clair que pour le Parti québécois, inciter à l’emploi veut dire appauvrir et affamer le monde.  Soyons réalistes, vous savez aussi bien que nous qu’appauvrir le monde, ça ne fait que les enfoncer davantage dans la pauvreté et non pas les inciter à l’emploi comme vous dites.  Vos coupures ne feront qu’exclure encore plus de jeunes et de moins jeunes, briser des familles, briser des vies, briser des avenirs.  Et pourquoi?  Est-ce parce que vous êtes au service du marché, de l’économie, des entreprises et de l’idéologie néolibérale?

Madame Maltais, le discours que vous tenez depuis le début pour justifier vos coupures est des plus méprisant.  Vos propos discriminants propagent les mêmes vieux préjugés envers l’aide sociale auxquels vos prédécesseurs nous ont habitués.

Vous parlez de dignité, et vous dites que pour être digne dans la vie il faut avoir un emploi.  Mais nous aimerions vous faire connaître le philosophe Paul Ricoeur qui disait que la dignité, c’est le respect que l’on se doit à soi-même et aux autres. La dignité, c’est le respect qui est dû à chaque être humain du fait qu’il est humain.  C’est un respect inhérent à la condition humaine sans considération au sexe, à la couleur de la peau, à la santé mentale et physique, à la religion, au statut social, etc.  Or, avec tous les préjugés que vous véhiculez envers les assistés sociaux, sachez que vous représentez davantage une menace à la dignité quand vous la redéfinissez comme bon vous semble pour justifier vos coupures.  Laissez-nous donc définir nous-mêmes ce qui est digne pour nous.  Nous pensons que ça fait plus de sens en démocratie que de laisser parler les premières personnes concernées plutôt que de parler à leur place.

Puisque vous êtes la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, on se sent en droit d’attendre de votre part, que vous défendiez des valeurs comme la solidarité, l’inclusion, l’ouverture et non que vous vous fassiez la porte-parole du Conseil du Trésor pour justifier des coupures imposées d’en haut.  Vous pourriez pourtant faire allusion à la commission Charbonneau, à tous ces voleurs en cravate qui détournent le bien commun, ou à tous ces biens nantis qui utilisent les abris fiscaux pour ne pas payer leur dû.  Pourquoi n’en prendriez-vous pas un peu à ceux qui en ont assez pour en corrompre d’autres?  Préférez-vous vraiment déséquilibrer les citoyens les plus appauvris au nom de l’équilibre budgétaire de la province et des plus riches?  Serait-ce parce que vous êtes plus près d’eux et de leur argent que vous ne l’êtes de nous?

Maintenant, nous vous demandons de refaire vos devoirs. Retrouvez donc votre tête bien pensante de 2004 et essayez donc d’être une Ministre de la solidarité sociale qui n’acceptera pas ces coupures, puisqu’elles sont inacceptables! Vous avez ajouté: “’Si c’est ça faire de la lutte à la pauvreté et à l’exclusion, tout ce que ça va faire, ça va mettre du monde dans des conditions indécentes et inacceptables.’’ (Maltais, 2004)

Nous, membres du Rassemblement de la Jeunesse citoyenne, nous tenons à vous dire que nous nous battrons, avec nos alliés, pour qu’on avance vers un Québec où la justice sociale, la solidarité et la dignité sont des priorités. Puisque nous avons la vision d’un Québec où c’est plus important d’avancer ensemble, que d’arriver premier à la file d’arrivée de la croissance économique mondiale. Et vous savez que tous et toutes se porteraient mieux, qu’on serait plus en santé, plus heureux, plus en sécurité, plus en moyen de contribuer à notre société si tout le monde avait ce qu’il faut pour vivre.

Vous savez comme nous que c’est possible, qu’au Québec, il y a de la place et des ressources.  Nous savons que tout ce qu’il nous manque, c’est de la volonté politique pour mettre de l’égalité dans notre pyramide sociale.  N’auriez-vous pas envie de nous surprendre, et d’être une politicienne cohérente et intègre afin que l’on puisse dire que le Parti québécois est le parti qui a fait! Et non celui qui aurait pu enfin faire quelque chose!

On vous salue debout et fièrement de bien plus haut que d’où vous nous voyez, nous les assistés sociaux et les jeunes qui voulons nous en sortir.

Le Rassemblement de la Jeunesse citoyenne

Publicités
commentaires
  1. Maya Tornade dit :

    Et VLAN dans les dents !…
    Très belle réplique… 🙂

  2. Joc dit :

    Que peut-on rajouter de plus!!!!!!!!!!! belle lettre la gang de loups et louves

  3. Anonyme dit :

    je suis tres fier de cette lettre esperons maintenant qu’elle la lise et change ….

  4. Karence dit :

    Vous mettez maintenant de la publicité…

    • Anonyme dit :

      On vient aussi de le découvrir, mais c’est WordPress qui met de la publicité sur certains blogues afin de se financer. On n’a pas été consulté et on n’en retire pas un rond.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s