Entre chiens et loups – #9 – Édition spécial Noël!!!

Publié: 13 décembre 2011 dans Journal - Entre chiens et loups

Tout au long du journal, vous aurez l’occasion de visiter des liens spéciaux et de visionner des vidéos comiques!

Allez voir!

C’est le temps de rire!

Des nouvelles du RAJE

Rencontre du RAJE citoyenne le mercredi 7 décembre 2011 à la Maison Tangente

Lors de cette rencontre, nous avons discuté de notre stratégie de négociation en lien avec le projet-pilote sur la contribution parentale (comme le blogue est public, nous n’en divulguerons pas les détails). Nous avons également décidé d’offrir un cadeau ainsi qu’une carte à la ministre Julie Boulet pour lui rappeler que nous pensons à elle pendant le temps des Fêtes! Des détails suivront quant à la date de livraison!

À la fin de la rencontre, nous avons répondu à un questionnaire du Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales et les discriminations (CRÉMIS) en vue d’en faire un article qui paraîtra prochainement dans leur revue. Voici quelques réponses qui en sont ressorties.

« Si moi je m’implique, c’est parce que ça m’atteint, ça atteint ma façon de vivre, ma façon de penser et mes objectifs que j’ai de la vie. » Jessica

« Moi je m’implique au niveau de RAJE citoyenne parce que c’est quelque chose qui me touche beaucoup ayant vécu la rue et l’étant à moitié actuellement.  Et ayant eu de la difficulté à avoir mon aide sociale pendant que je suis en démarche de réinsertion ça me donne une raison de chialer.  Le fait que ça me touche personnellement c’est encore plus valable, je ne fais pas juste chialer pour chialer, ça me touche. » Pierre-Luc

« Ben moi c’est pour apprendre comment ça fonctionne les systèmes et les institutions pis tout ça.  Pis aussi de voir du monde qui ont grandi dans différentes classes, différents milieux. » Gaétan

« Parce que c’est l’fun! » Marie-Noëlle

« Par conviction, parce qu’il faut se battre pour nos droits contre l’idéologie néolibérale. » Samuel

« Ceux qui sont au pouvoir, c’est nous qui les avons élus, et ils devraient nous représenter pis c’est nos droits.  Et s’ils ne veulent pas nous entendre, il faut se battre pour dire : « Hey, t’es là pour moi, t’es pas là pour tes intérêts à toi! »  Et de se battre ça permet d’en reprendre conscience et d’essayer de se l’approprier un peu aussi, et c’est vrai que c’est l’fun. » Claude

« Mon souhait de l’année pour le Québec, c’est que le monde prenne conscience que la société leur appartienne et que les problèmes sociaux ça les concerne aussi de près ou de loin.  Ce n’est peut-être pas moi, mais je peux comprendre ça, et il faut que je m’implique, au moins d’en parler et conscientiser le plus de monde pour que la cause sociale générale avance comme tu disais tantôt, qu’on voit l’humain et laisser tomber les préjugés et autres. » Jonathan

Premier intermède:

http://www.youtube.com/watch?v=3Cl3VEyseLc&feature=BFa&list=FL9cXu882V1b8vZc1Zdkn3og&lf=mh_lolz

Présentation du film Si on existait…Le film d’une lutte pour exister dans un cours de travail social à l’UQÀM

Le jeudi 8 décembre, Steve, Pierre-Luc et Maxime étaient dans un cours de Travail social de l’UQÀM afin de présenter aux étudiantEs nos revendications, des extraits du film et dénoncer les injustices et les barrières imposées aux jeunes appauvris.  C’est toujours intéressant quand des jeunes de divers horizons se rencontrent et discutent ensemble de ce qui les concerne tous et toutes : la justice sociale.

Un nouveau film pour le RAJE!

Après avoir présenté le film Si on existait…Le film d’une lutte pour exister a la Maison Marie-Frédéric à Québec, le RAJE citoyenne a réalisé une vidéo à partir des réactions des personnes présentes. Le voici!

Deuxième intermède:

http://www.stumbleupon.com/su/2hwlZq/koalastothemax.com/%3FaHR0cDovL2Nkbi5ndW5heGluLmNvbS93cC1jb250ZW50L3VwbG9hZHMvMjAwOS8wOS9CZWF0bGVzLVJ1YmJlclNvdWwuanBn

(passez votre souris sur les cercles jusqu’à ce qu’une image finisse par se dessiner!)

Les actualités

Québec solidaire veut un niveau de vie acceptable pour tous!

Le parti politique Québec solidaire était en congrès d’orientation en fin de semaine, avec 400 délégués, afin de voter des propositions et ainsi construire son programme. Parmi les nombreux projets retenus, il y a celui d’un revenu minimum garanti. Ce revenu minimum serait offert à chaque citoyen de 18 ans et il leur permettrait de vivre décemment, selon Françoise David, la chef de Québec solidaire. Le revenu minimum remplacerait plusieurs mesures existantes, dont l’aide sociale et les prêts et bourses. Tous les citoyens qui sont sans emploi ou qui ne gagnent pas assez pour dépasser le seuil de pauvreté auraient droit à ce revenu, en tout ou en partie. Les militants de Québec solidaire jugent que cette façon de faire viendrait assurer à chacun, sans discrimination et sans critères complexes d’admissibilité, un niveau de vie acceptable. Est-ce une bonne idée pour remplacer l’aide sociale, qui ne couvre pas les besoins essentiels et qui n’est plus accessible pour un grand nombre de jeunes adultes? Nous vous invitons, Loups et Louves solidaires, à vous faire une idée là-dessus!

Des liens pour lire et entendre :

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/politique/201112/10/01-4476699-quebec-solidaire-moins-de-programmes-plus-grand-partage-des-richesses.php

http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=119084

Les jeunes (pères) de la rue

Pour Sébastien (nom fictif) tout s’est précipité. Un divorce, une perte d’emploi, puis l’incapacité à payer son logement. Se retrouvant dans la rue, le jeune père a cherché désespérément des centres d’aide à Québec pour l’accueillir pour quelques jours, avec sa fille, le temps de se replacer. Sa fille et lui ont dormi dans leur automobile. « J’ai fait le tour des ressources. Pour les mères, il y a environ huit organismes, mais pour les pères, il n’y a rien. Je suis allé à des places comme à Lauberivière, mais ils m’ont dit qu’ils n’accueillaient pas d’enfants », raconte-t-il. Selon Mme Claude Vanasse, directrice du service d’aide 211, la situation est loin d’être exceptionnelle.

Pour en savoir plus:

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2011/12/20111211-074941.html

Une action d’alliés qui donne des idées

Le 29 novembre dernier, une quinzaine de manifestantEs provenant des groupes de défense de droits de la région de Québec ont occupé le centre local d’emploi de Lévis pour dénoncer les coupures de personnel dans les CLE qui nuisent à l’accès aux droits :  « Les agents répondent aux questions, mais n’informent pas ». Ainsi, les personnes dans le besoin ne sont plus au courant de leurs droits. « On ne leur dit pas, par exemple, qu’ils peuvent être admissibles à l’aide sociale la journée où ils se rendent au Centre local d’emploi. On n’informe pas non plus les requérants en situation de grand dénuement de leur droit à un chèque de dépannage. »

http://www.icilevis.com/fr/accueil-lecture.aspx?sortcode=1&id_article=5768

Troisième intermède:

http://www.virtual-bubblewrap.com/bubble-wrap.swf

Les citations de la semaine

« Pourquoi Noël arrive-t-il toujours quand les magasins sont bondés ? »

[Paulo Vincente]

« Quand on décore un sapin de Noël, on a toujours l’impression qu’il nous faudrait une guirlande de plus ! »

[Loi de Murphy]

« Il y a quatre âges dans la vie de l’homme : celui où il croit au Père Noël ; celui où il ne croit plus au Père Noël ; celui où il est le Père Noël ; celui où il ressemble au Père Noël. »

[Anonyme]

Dernier intermède:

http://www.youtube.com/watch?v=ck4ND9W6tkU

Joyeux Noël et bonne année!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s