Entre chiens et loups – #8

Publié: 5 décembre 2011 dans Journal - Entre chiens et loups
Des nouvelles du RAJE

Rencontre de la Coalition pour l’Accès aux Services des Centres locaux d’emploi (CASC) lundi le 28 novembre 2011

La CASC s’est rencontrée lundi passé. Une campagne pour dénoncer la déshumanisation des services des centres locaux d’emploi est en train de se mettre en branle et une lettre ouverte sera envoyée à plusieurs journaux!

La contre-offre du RAJE citoyenne est envoyée à la ministre Julie Boulet!

Voici la lettre qui a été envoyée à Madame Julie Boulet ainsi qu’aux membres du RAJE et de la CASC vendredi passé.

Bonjour madame Boulet,

Suite à l’offre que vous nous avez faite le 14 novembre dernier à propos de mettre en place un projet pilote entre le MESS et les Auberges du cœur pour permettre à des jeunes d’éviter les problèmes occasionnés par la contribution parentale, le RAJE citoyenne s’est rencontré le 22 novembre dernier afin de la peaufiner pour qu’elle puisse davantage répondre à nos demandes.

Ainsi, bien que nous continuons de croire que l’abolition du principe de la contribution parentale demeurerait un changement facile à appliquer, peu onéreux et qui permettrait à des milliers de jeunes et à leur famille d’avoir un revenu un peu plus suffisant, nous accepterions de tenter un projet pilote ensemble s’il s’élargissait aux conditions suivantes :

–         Tous les intervenants de chaque organisme participant puissent signer une lettre destinée à l’agentE mentionnant que le jeune n’a plus de contacts avec ses parents.

–         Le seul critère qui ait besoin d’être divulgué dans la lettre est que le jeune n’a plus de contacts avec ses parents sans avoir à en mentionner la ou les raison(s).

–         le projet-pilote soit élargi à tous les organismes membres du RAJE citoyenne (Les Auberges du cœur du Québec, Passages) et les groupes alliés de la CASC qui désireront tenter le projet.

Nous sommes ouverts à en discuter davantage si vous le désiriez, ainsi, nous vous proposons de se rencontrer dans une Auberge du cœur, soit le Tournant.  Cette Auberge est située très près du métro Beaudry à Montréal.  Vous comprendrez que nos moyens sont limités et que de tenir une éventuelle rencontre dan un lieu accessible pour nous faciliterait grandement la participation de jeunes concernés.

Je viens tout juste de discuter avec Alexandre Morin, qui me mentionnait que vous étiez présentement en session intensive, mais qu’il serait tout de même possible pour lui de nous contacter afin de nous faire part du suivi à notre offre d’ici mercredi prochain, soit le 7 décembre.

Au plaisir de travailler ensemble afin d’améliorer l’effectivité des droits au Québec.

À SUIVRE!

Rencontre du RAJE citoyenne mercredi le 7 décembre 2011 à la Maison Tangente à 18h

RAPPEL

Tout le monde est invité et le souper est offert, donc s’il vous plaît, confirmez votre présence si possible pour compter les repas. Vous pouvez contacter Maxime Boucher ou Andréane Brillant-Poirier au 514-523-8559 poste 103 ou par courriel à raje.citoyenne@aubergesducoeur.org.

Au cours de la soirée, nous allons développer les possibilités d’action selon que la Ministre accepte ou non notre contre-offre.  Nous allons également discuter de notre plan d’action concernant les autres revendications du RAJE pour lesquelles la situation peut régresser: la déshumanisation des services se poursuit dans les CLE!

La Maison Tangente se trouve au 1481, rue Desjardins, à cinq minutes du métro Pie-IX. Le souper est à 18h et on travaille ensemble de 19h à 21h! Venez partager votre opinion!

Prochaines projections du film Si on existait…Le film d’une lutte pour exister

-Dans un cours d‘Analyse des mouvements sociaux et action collective de l’UQÀM jeudi le 8 décembre en soirée

-Au Carrefour Jeunesse Emploi de Lachine le lundi 12 décembre 2011 à 13h

Les actualités

Environnement, Durban et engagements

Alors que la conférence des Nations Unies sur le climat se déroule à Durban, en Afrique du Sud, le Canada est propulsé sous les projecteurs et ne fait franchement pas bonne figure. En effet, le Canada a annoncé qu’il ne s’engagerait pas dans une deuxième phase du protocole de Kyoto. Cela se comprend quand on sait que la dette climatique du Canada pourrait atteindre entre 14 et 19 milliards de dollars. De plus, entre les pays occidentaux qui échouent à diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre et les pays émergents qui refusent de s’engager sans une preuve de la volonté des pays occidentaux à assumer leurs responsabilités historiques (ceux-ci ont rejeté 80% des gaz à effet de serre qui causent le réchauffement climatique), l’entente est loin d’être conclue. Bref, c’est un dossier à suivre!

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/337575/la-dette-climatique-du-canada-19-milliards

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/337263/conference-de-durban-l-annee-2011-l-une-des-plus-chaudes-jamais-relevees

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/337169/objectif-sortir-de-l-impasse-des-negociations-sur-le-climat

Riches et pauvres toujours inégaux en santé…

Sans trop s’étendre, je crois qu’une seule citation de cet article peut le résumer : «L’injustice sociale rend malade et tue prématurément!»  Et ce que ces médecins entendent par « injustice sociale » c’est que le tiers des MontréalaisEs soient laisséEs de côté et n’ont pas un revenu suffisant pour subvenir à leurs besoins.  On n’est pas tout seul à penser que ça doit changer!

http://www.ledevoir.com/societe/sante/337182/montreal-riches-et-pauvres-toujours-inegaux-en-sante

Prenons position contre l’intimidation!

Nous avons beaucoup parlé d’intimidation dans les médias et dans nos discussions entre amis ces derniers jours. Le suicide d’une adolescente québecoise, poussée à bout par l’intimidation acharnée et brutale des élèves de son école a bouleversé la plupart d’entre nous. des efforts sont faits dans nos écoles dans l’espoir de mettre fin à ce type de comportements qui augmentent. Il faut dire que, avec l’utilisation des téléphones portables et des médias sociaux comme Facebook et Twitter, les moyens sont aujourd’hui plus nombreux et plus faciles qu’avant pour harceler et détruire quelqu’un moralement, mentalement. La facilité des moyens fait peut-être en sorte que plusieurs personnes influençables, jeunes et moins jeunes, se laissent entraîner dans une spirale de méchanceté par quelques leaders charismatiques bêtes et méchants. « Si le patron dit que c’est correct, je peux le faire sans me sentir responsable de mes comportements », se disent trop souvent les petits et grands bourreaux. Au risque d’avoir l’air d’exagérer, je dis…. La recherche des 60 dernières années nous apprend une chose importante des criminels de guerre de l’Allemagne nazie : ils ne se sentaient pas responsables des crimes auxquels ils participaient parce qu’ils ne faisaient qu’exécuter les ordres de leurs chefs. La justice a fini par les juger pour leurs crimes.

Lorsque nous sommes témoins d’injustices, de comportements violents, de harcèlements psychologiques et bien sûr de crimes, notre sens des responsabilités est directement interpelé. Allons-nous intervenir en faveur des victimes et démontrer que nous sommes des êtres responsables ou détourner le regard en faisant semblant de rien? Ou se dire qu’on ne peut rien faire? Ou se dire que ce n’est pas de nos affaires? Ou encore devenir bourreau à notre tour? Le seul comportement responsable est bel et bien d’intervenir aux côtés des victimes pour les aider. Comment intervenir? Cela dépend des pouvoirs que nous avons et des situations. Parfois, il faut intervenir directement. Parfois, il faut appeler de l’aide (les parents, les amis, la police, un intervenant, un groupe de défense des droits, etc.).

Le RAJE citoyenne, c’est aussi ça. C’est un groupe de jeunes et d’intervenants qui prennent leurs responsabilités pour dénoncer des injustices faites à des jeunes adultes et aussi pour leur trouver des solutions en se donnant du pouvoir d’agir en étant nombreux et solidaires, en partageant leurs connaissances et leurs expertises. Les trois poings levés de notre logo, que l’on voit derrière le Loup, signifient d’ailleurs: solidaires, engagés et responsables. Les Loups et Louves de RAJE citoyenne refusent de détourner les yeux devant l’intimidation, l’injustice et les autres formes de violence dont sont victimes les jeunes et les moins jeunes qui « passent » par l’aide sociale. De façon pacifique, mais ferme, ils et elles luttent contre ces violences.

Le suicide d’une adolescente nous rappelle qu’il faut non seulement former plus d’intervenants pour nos écoles, mais aussi et surtout former des jeunes citoyens responsables, solidaires, engagés. L’école, reflet des valeurs politiques et économiques dominantes de notre société, ne forme pas ces jeunes citoyens et citoyennes dont on a besoin, car elle est trop obsédée à former des travailleurs et travailleuses sans morale qui se feront une dure compétition sur le marché du travail. On voit où mène cet esprit de guerre typique du capitalisme sauvage.

-François Labbé

Les citations de la semaine

Cette semaine, nous innovons en vous proposant des citations thématiques. Le thème de la semaine: LA PLUIE!

« Celui qui est mouillé ne craint pas la pluie. »              -Proverbe grec moderne

« Si tu veux l’arc-en-ciel, tu dois supporter la pluie. »               -Dolly Parton

« Certains sentent la pluie à l’avance: d’autres se contente d’être mouillés. »                 -Henry Miller

« Toute la pluie n’enlève pas la force d’un piment. »                 -Proverbe guadeloupéen

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s