Entre chiens et loups – #3

Publié: 31 octobre 2011 dans Journal - Entre chiens et loups

Quelle semaine mouvementée! Entre le mouvement Occupons Montréal qui perdure et la première rencontre du RAJE citoyenne, il s’en est passé des choses! Voici un petit compte rendu des nouvelles intéressantes de la semaine passée!

Des nouvelles du RAJE

Kevin a un message pour la Ministre

Le 20 octobre 2011, suite au visionnement du film Si on existait… Le film d’une lutte pour exister à L’Auberge communautaire du Sud-Ouest (ACSO), Kevin, un résident, a tenu à s’adresser à la Ministre par le biais du RAJE citoyenne. Voici son message intégral, sans coupure et sans montage.


Rencontre à Tangente

12 jeunes se sont rencontrés mardi dernier à Tangente pour discuter des priorités d’action des prochains mois du RAJE citoyenne.  En d’autres mots, quelles revendications voulons-nous mettre de l’avant lors de nos prochaines actions?

Voici quelques citations qui donnent une idée de ce qui en est ressorti.

Quelques paroles tirées de la rencontre :

Maxime :

« Pis lutter c’est nécessairement idéaliste, parce que l’idée même de lutter c’est une idée.  Il faut que tu y aies réfléchi, ça ne va pas de soi.  Et pourquoi lutter?  Pour de meilleures idées! »

Fred :

« Avoir le droit de rencontrer un agent et d’expliquer ses problématiques, ça peut aider à long terme. »

Jocelyn :

« J’aime mieux me faire dire non par un humain que par une machine »

Carl :

« Le droit de rencontrer un agent, parce que c’est important de cibler et ils coupent là.  Ils te disent de mettre ton papier dans une petite boîte, et la petite boîte ne veut pas te voir! »

Mélanie :

« Je suis pour un contact plus humain, parce qu’il y a des agents qui ont des préjugés et qui nous traitent comme des numéros et je suis contre ça. »

Martin :

« Au ministère de la Justice, ils savent ton dossier, mais les autres ministères ne se parlent pas. »

Jonathan :

« Dans nos prochaines actions, on devrait être plus précis dans nos revendications, dans notre message.  La contribution parentale, le timing m’a l’air bon parce qu’il y aussi d’autres mondes qui en parlent! »

Carl:

« Si le jeune avait 30 ans tout de suite, je comprends ce que tu veux dire, là tu idéalises.  Tu idéalises le jeune.  Le problème est que si on fait ça, le jeune même s’il l’a dans ses poches, il va rester bloqué avec ça.  Ceux qui sont rendus là, c’est qu’ils ont de la misère. »

Le RAJE citoyenne va donc concentrer ses prochaines actions sur l’abolition de la contribution parentale et pour un meilleur contact humain avec les agentEs (qu’ils arrêtent de couper dans les postes, qu’ils réintroduisent le droit de rencontrer et de contacter son agent à tout moment et surtout pour avoir de l’aide pour faire sa première demande d’aide sociale).

La prochaine rencontre va avoir lieu au Service d’Hébergement St-Denis (SHSD), le 8 novembre prochain pour décider de la prochaine action que le RAJE citoyenne va mener.  Un souper sera servi à 18h et à 19h commencera la réunion. L’adresse du SHSD est confidentielle, vous devez donc contacter Maxime Boucher par courriel, téléphone ou Facebook pour avoir l’adresse (raje.citoyenne@aubergesducoeur.org , 514-523-8559 poste 103  ou encore Rassemblement de la jeunesse citoyenne – RAJE citoyenne sur Facebook).

À cet effet, Maxime a fait une capsule d’infos sur la contribution parentale sur le blogue : https://rajecitoyenne.wordpress.com/2011/10/27/informations-sur-la-contribution-parentale/

Prochaines projections du film

-Mercredi soir 2 novembre à L’Antre-Temps à Longueuil

-Jeudi à l’assemblée générale des Auberges du cœur du Québec

Pour plus d’information, contactez-nous!

Les actualités

L’éducation: une économie du savoir?

Quand Jocelyn Proulx a rencontré la ministre Julie Boulet, le 30 juin dernier, avec la Coalition pour l’Accès aux Services des CLE (CASC), il lui a demandé pourquoi Emploi-Québec ne soutenait pas les jeunes qui désiraient compléter leur secondaire 5.  Elle lui a répondu qu’elle avait à combler 740 000 emplois d’ici 2014 et qu’elle devait donc mettre le plus de jeunes en mode actif: elle a besoin de cette richesse, de ce potentiel extraordinaire.  Elle a aussi dit qu’elle ne répondait qu’aux besoins du marché du travail, et pas aux besoins des jeunes, et que de toute façon, n’avoir qu’un secondaire 3 n’était pas un si grand obstacle pour se trouver un emploi puisque 30% des emplois ne nécessitent qu’une formation professionnelle.

En d’autres mots, ça pourrait ressembler à ça : « C’est dommage pour toi si tu as décroché, mais débrouille-toi toi-même si tu veux étudier, parce que le marché a besoin de tes bras maintenant et ça ne nous importe pas si tu as envie d’apprendre, c’est ton problème! »

Ce que ça veut dire, c’est que l’école devient de moins en moins un lieu où les jeunes peuvent apprendre, penser et se développer, mais de plus en plus un lieu pour former des bras et des têtes à travailler.  Et la tendance se généralise à tous les niveaux d’éducation, tant au secondaire qu’à l’université :

http://www.ledevoir.com/societe/education/334522/economie-du-savoir-l-universite-n-est-pas-une-entreprise

À long terme, il me semble que c’est le genre d’attitude qui donne une société où le moins de monde possible pense, réfléchit et a du pouvoir. Ils font bien leur travail sans réfléchir pour qu’une petite clique de touts-puissants puisse s’enrichir sans être trop dérangée!

Occupons Montréal en marche

Samedi le 29 octobre, des centaines d’indignés du mouvement Occupons Montréal ont manifesté dans une « marche du peuple » au centre-ville. Les indignés continuent à occuper le Square Victoria (ça fait maintenant deux semaines!) et environ 200 tentes y sont plantées! Ils ne sont pas prêts de s’en aller!

http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2011/10/29/004-indignes-montreal-manifestation.shtml

Le répression commence…

Le mouvement Occupy Wall Street, qui a commencé avec quelques centaines d’Américains indignés et fâchés à New York, est devenu un mouvement mondial le 16 octobre dernier. Le mouvement, qui existe aussi maintenant à Montréal et Québec, dénonce les excès du capitalisme et la complicité entre les grandes institutions financières (les banques, les bourses, etc.) et les gouvernements pour enrichir les riches et appauvrir le reste du monde (les 99% de la population). Rappelez-vous que les plus grandes banques américaines ont fait faillite en 2007-2008 et que c’est grâce à l’argent des citoyens et citoyennes des États-Unis, et sans leur permission, que le gouvernement américain a « sauvé les banquiers ».

Ces derniers jours, les policiers américains ont reçu l’ordre de « briser le mouvement d’occupation » avec tous les moyens possibles, même si les manifestations sont pacifiques et légitimes.

Le 26 octobre, la ville d’Oakland y est allée très fort en lançant l’antiémeute, les matraques, les grenades lacrymogène et les fusils…

http://www.dailymotion.com/video/xlxzi7_californie-heurts-lors-d-une-manifestation-des_news

Sauf que, voilà, les manifestants reviennent, plus nombreux et plus décidés que jamais.

https://antidev.wordpress.com/2011/10/29/sur-la-bataille-pour-la-reprise-de-la-place-oscar-grant-oakland-usa/

Comme le démontrent les récents renversements de gouvernement au Moyen-Orient (Tunisie, Égypte, Libye) et les troubles actuels en Syrie, utiliser la violence pour contrer des manifestations ne fait qu’accroître la colère et la mobilisation des gens, lorsque ces gens sont pauvres et n’ont plus rien à perdre. Un jour, les Américains « ordinaires » seront si pauvres qu’ils n’auront plus rien à perdre, et peut-être sommes-nous rendus là! Et alors, ils se révolteront plutôt que de rentrer chez eux après des brutalités policières sur l’ordre du gouvernement.

Une révolution mondiale contre le capitalisme est-elle en marche?

7 milliards d’êtres humains aujourd’hui

Ça y est! Le cap des 7 milliards d’êtres humains sur la Terre devrait être franchi aujourd’hui (lundi le 31 octobre 2011), selon un rapport des Nations Unies. Il s’agit d’une étape importante, et, qui sait, peut-être d’une occasion pour se questionner sur l’avenir de la planète bleue et de ceux qui l’habitent! Pauvreté et environnement sont des enjeux de taille qui méritent que l’on s’y penche. D’autant plus que la population mondiale pourrait atteindre 10 et peut-être 15 milliards d’êtres humains d’ici 2100!

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/334582/rapport-des-nations-unies-sept-milliards-aujourd-hui-peut-etre-quinze-milliards-en-2100

La citation de la semaine

« Tout ce que nous devons décider, c’est que faire du temps qui nous est imparti. »

-Gandalf

Publicités
commentaires
  1. Bravo Kevin pour ce moment de vérité!! espérant que les petits espions de Julie acheminerons
    ton témoignage du haut de la grande tour!

    Michel.C
    Intervenant EVLR

  2. SPA dit :

    Toute l’équipe de la SPA vous soutient !! Bon courage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s