Crée un problème pour lui trouver sa solution

Publié: 18 janvier 2011 dans Articles d'enRAJÉs
Mon expérience

Je suis déménagé à Montréal avec plein de buts. Vu que j’étais sans emploi, je devais faire un détour par le centre local d’emploi (CLE). Le processus d’application a été si long que j’ai du vendre mes biens et devenir itinérant. Les déménagements firent que la paperasse se perdait dans la poste, je ne recevais même plus mes messages. Ceci me fit descendre dans une spirale de pauvreté. J’étais en thérapie pour gérer mes émotions négative que ça causait. On me proposait des désintoxications alors que ça n’avait aucun rapport avec ce que je vivais. Je me suis retrouvé dans des salles d’attente de plusieurs organismes alors que mon but primordial était de trouver un emploi (contrairement à la croyance populaire). Une chance que mes parents m’ont aidé sinon je serais encore itinérant. Ce périple m’amena dans les quartiers pauvres d’Hochelaga, même si j’ai été impressionné par la richesse de la culture, j’ai connu le stress de manquer de nourriture et passé mes journées à essayer de trouver un endroit où manger et dormir. Sans aide, je n’ai pas pu réaliser mes rêves, et j’ai du retourner à ma ville.

Mon opinion

Le CLE devrait aider ceux qui veulent faire dequoi sans leur mettre des bâtons dans les roues. La lutte pour les besoins de base amène la colère et l’agressivité qui entraîne la maladie. Le CLE nous fait perdre du temps puis nous accuse de perdre notre temps et de ne pas vouloir s’en sortir alors que c’est la cause de notre problème. Leurs employés manquent de politesse et de savoir vivre. Ils créent l’itinérance! Puis les organismes à but non lucratif demandent des dons en faisant accroire qu’ils aident les gens lorsqu’on ils les contrôlent, déshumanisent et leur enlèvent leur dignité. N’importe qui dans ces conditions ferait des crises, et vu que c’est tolérance 0, ces pauvres gens se retrouvent en prison. On s’accroche à des règles interminables et des numéros pendant que les gens tombent dans la misère et meurent à petit feu.

Joke

– Qu’est ce que ça fait ta maladie?
– Ça fait que je suis payé 200$ de plus par mois sans travailler.

Est ce qu’on veut vraiment récompenser les malades? Quelles en sont les conséquences?

Mes espoirs

J’aimerais un jour entrer dans un CLE et être accueilli par un sourire et de la joie, que je montre une carte avec toutes mes informations et qu’on me donne de l’argent à l’instant même.

par Gaétan Genesse

Publicités
commentaires
  1. François Labbé dit :

    Un bon texte, qui cogne dur, qui touche la cible en plein coeur et qui inspire le RAJE citoyenne (et la rage citoyenne).

    Merci Gaétan! N’abandonne pas! J’espère que tu continueras de lutter avec la meute, de l’inspirer et que tu donneras le goût à d’autres Loups et Louves solidaires de contribuer par des témoignages, des idées et des messages de lutte et d’espoir!

    François L.
    RACQ

  2. Gaétan dit :

    Merci, on va l’avoir à la gang. On as des droits et c’est important de les faires valoir. C’est fini de se laisser marcher dessu. Rammassons notre energie de notre Raje et utilisons là pour remettre les choses au bonne place. On est du bon monde.

    Gaétan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s