Qui veut offrir un agenda tout neuf à la Ministre pour Noël?

Publié: 16 décembre 2010 dans Articles d'enRAJÉs

Depuis le 15 novembre, le RAJE citoyenne demande d’avoir une rencontre avec la Ministre de l’Emploi et de la Solidarité Sociale, Julie Boulet.

Tout d’abord, on a eu affaire à l’attaché de presse de la Ministre, Nicolas Murgia, qui nous offrait une rencontre avec lui à la fin décembre si on changeait le titre d’un article du blogue qui était « Julie Boulet ne veut pas nous rencontrer en décembre », parce que selon lui ce n’était pas qu’elle ne voulait pas, mais qu’elle ne pouvait pas nous rencontrer.  Bref, nous avons refusé cette offre et il nous a transféré à Johne Robinson, la responsable de l’agenda de la Ministre.  Nous l’avons donc appelé pour savoir quand est-ce qu’il serait possible d’avoir une rencontre avec la Ministre en janvier, elle nous a dit qu’elle allait regarder ça de son côté et qu’elle allait nous rappeler.  Elle ne nous a pas rappelé!  Nous avons rappelé à chaque jour, dans la semaine du 12 décembre, jusqu’à ce qu’elle rappelle le mercredi après-midi pour finalement nous annoncer que les plages horaires pour le mois de janvier n’étaient pas encore ouvertes.  Janvier c’est l’année prochaine et il faut rappeler au début de janvier pour pouvoir planifier une rencontre!  Si on en croit ça, c’est comme s’ils n’avaient pas encore reçu leurs agendas et qu’ils n’avaient aucune idée de leur horaire en janvier!  Puis est-ce qu’il faut croire que les « GENS IMPORTANTS » qui veulent rencontrer la ministre se font dire que les plages horaires ne sont pas encore ouvertes et qu’ils doivent attendre en janvier?

Pourquoi est-ce que la responsable de l’agenda ne nous a pas dit, dès la première fois qu’on lui a parlé, que les plages horaires pour l’année prochaine n’étaient pas encore ouvertes?

Nous avons manifesté le 7 décembre, en pleine tempête de neige, pour accompagner nos représentants qui ont déposé leurs demandes et un ordre du jour pour une première rencontre. Nous avons bravé la neige, le vent, le froid et les préjugés parce que la situation des jeunes à l’aide sociale et à Emploi-Québec est aussi grave qu’urgente. Si la Ministre et son cabinet continuent à se défiler, non seulement nous allons redescendre dans la rue, mais nous allons devenir plus bruyants et plus gênants. Nous sommes des citoyens et des citoyennes égaux en droits et en dignité avec tous les autres, oui ou non? Oui, alors la Ministre doit écouter les jeunes et les rencontrer!

Tout ce qu’on veut, après tout, c’est d’aider la Ministre à améliorer les services d’Emploi-Québec pour le bien-être de tous les Québécois et Québécoises, jeunes et moins jeunes!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s